• Condé-sur-Noireau

     Condé sur Noireau

    Ville industrielle dès le 18ème siècle, Condé est l’une des cités les plus actives du Calvados : fabrication de la toile, des draps et du lin, coutellerie réputée. La première imprimerie date de 1829.

    La ville est à son apogée vers 1860 avec une grande industrie textile (55 filatures hydrauliques, 8000 métiers à tisser) et un artisanat très actif.

    Condé connaît ses heures les plus tragiques avec la Seconde Guerre Mondiale. La ville est détruite à 95% par les bombardements du 6 juin 1944 et relève 252 victimes. La reconstruction s’achève en 1963 avec de nouveaux développements à partir de 1970.

     


    Eglise St Martin : L’église st Martin a conservé quelques vestiges des différentes époques de son histoire. Sa nef néo-romane date de la fin du XIX ème siècle. C’est l’église la plus ancienne et longtemps la seule église paroissiale de la ville.

     


     

     

    Eglise Saint Sauveur :

    A l’ origine, cette église correspondait à la Chapelle du Château construit au Xème siècle. Elle se trouvait ainsi à l’extérieur des murs. Un souterrain la reliait au château pour que le châtelain puisse assister à la messe sans sortir de l’enceinte du château. La chapelle est devenue une église annexe de la paroisse de St Martin en 1695, mais St Martin demeura l’unique église paroissiale de la commune jusqu’à la Révolution.

    En 1927, d’importants travaux de restauration sont entrepris. Finie peu avant le début de la guerre, l’église sera presque entièrement détruite lors des bombardements de 1944.

    En 2003, les murs de la nef sont réchauffés par un Chemin de croix très original, réalisé bénévolement par sept artistes peintres bas-normands.

     


    Monuments aux morts :

    Sur la place triangulaire délimitée par les routes de Flers et de Tinchebray s’élève le monument aux morts construit par la première Guerre Mondiale par le marbrier Gauquelin.

     


    Mairie :

     

    L’Hôtel de Ville de Condé sur Noireau sera le dernier bâtiment public reconstruit après les bombardements de juin 1944, inauguré en 1963.

    Il a été construit à l’emplacement de l’ancien Cercle du commerce.

    Sur la façade est encastré un bas-relief érigé à la mémoire des victimes civiles des bombardements de 1944 et sculpté par Mme Florin originaire de Roubaix.

     


    Maisons suédoises :


    Lors des bombardements de juin 1944, la ville de Condé sur Noireau est détruite à 95%. La Suède, pays resté neutre durant le conflit mondial de 1939-1945, prend une part active à la reconstruction de l’Europe ravagée, en apportant notamment une aide considérable à la France, pays ami depuis toujours. C’est ainsi que le Calvados, département particulièrement touché, reçoit dans un premier temps des baraquements provisoires. Le gouvernement suédois décide d’offrir 400 maisons au département du Calvados sinistré (dont 60 à Condé). Ce sont des maisons de plain-pied. Elles ont été livrées entièrement équipées selon le top du confort pour l’époque : cuisine aménagée, chauffage central, douche, WC, buanderie.

    Mémorial des victimes de l’amiante :


    Avec l’amiante, Condé est malheureusement la ville symbole d’un des plus grands scandales de santé publique au XXème siècle. En 1995, le maire de Condé Pascal Allizard, prend l’initiative d’ériger une stèle à la mémoire des victimes de l’amiante au carrefour giratoire qui domine le nord de la ville. Cette stèle baptisée Le Talisman par son auteur, le sculpteur plasticien Laurent Depierre, a la forme d’un cercle en cuivre martelé fendu verticalement.

     


    Médiathèque :

    Depuis sa création en 1990, par Maurice Piard alors maire de Condé, la médiathèque municipale est devenue au fil du temps un lieu d’échanges intergénérationnel, véritable espace de culture et de loisirs ouvert à tous. Située dans un ancien atelier et magasin de confection, elle s’ouvre sur 1200m².

    A découvrir également : ancien Hôtel Dieu, calvaire anti-pesteux, Chapelle de l’Aumondière (Notre Dame de la Pitié), Chapelle Saint Jacques, cimetière et temple protestants, ancien lavoir, ancien stand de tir, demeures de caractère

     

     

    « Randos à piedVille de Condé-sur-Noireau »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :